• Logo_picleg

Choanephora cucurbitarum
(Berk. & Ravenel) Thaxt., (1903)


Pourritures à Choanephora



- classification : Fungi, Zygomycota, Incertae sedis, Incertae sedis, Mucorales, Choanephoraceae
- synonymes : Choanephora heterospora B.S. Mehrotra & M.D. Mehrotra (1962) [1961] ; Choanephora infundibulifera f. cucurbitarum (Berk. & Ravenel) Schipper….
- dénominations anglaises : fruit rot, Choanephora fruit rot, cucurbit flower blight


C. cucurbitarum est un champignon opportuniste qui a été signalé dans de nombreux pays répartis en zone tropicale à subtropicale : d'Asie (Chine, Inde, Indonésie, Corée, Pakistan…), d'Afrique (Benin, Congo, Ghana, Guinée, Kenya, Malawi, Mauritanie, Nigeria, Sénégal, Égypte…), plusieurs états des États-Unis, en Amérique centrale et aux Caraïbes, en Amérique du sud (Brésil, Paraguay, Colombie, Pérou, Venezuela) et en Océanie (Australie, Polynésie française, Nouvelle Calédonie…).

Il ne semble pas sévir en Europe, et notamment en France.

Il est susceptible de se développer sur une grande diversité d'hôtes :
- chez les Cucurbitacées ; il est rapporté sur pastèque, courgette, diverses courges, citrouille, éponge végétale (Luffa cylindrica) ;
- chez d'autres légumes, notamment le piment, l'aubergine, le radis, le chou fleur, le haricot, le pois, l'épinard, la pomme de terre, mais aussi l'igname, la patate douce, le gombo… ;
- chez divers autres végétaux cultivés ou non, comme l'amarante, le niébé, l'hibiscus, le figuier, le cotonnier, le papayer, le haricot kilomètre (Vigna sinensis), le haricot mungo (Vigna radiata), le sorgho, le manioc…...

Ses dégâts sur Cucurbitacées peuvent être ponctuellement très important si les conditions climatiques sont clémentes ; dans ce cas, il est responsable de la pourriture d'une proportion importante de fruits.


Dernière modification : 15/11/2013
  • Auteur :
  • D Blancard (INRAe)