• Logo-Cirad
  • Logo-anses
  • chambre agriculture réunion
  • fdgedon Réunion

Aulacaspis tubercularis

Cochenille du manguier

Cultures sensibles : Manguier, Avocatier 

Généralités

La cochenille du manguier est une cochenille de la famille des Diaspididae, caractérisée par sa forme circulaire et aplatie, recouverte d'un bouclier blanchâtre. 

Zones de production affectées :

Guadeloupe Martinique
La Réunion Mayotte
Nouvelle-Calédonie  
Madagascar Maurice
Seychelles  


Organes affectés : 

Fruits Tige

  

Symptômes 

Dégâts  :

  • Pompe la sève.
  • Déprécie les fruits, les dégâts sont esthétiques, ils n'altèrent pas le goût ni la texture.
  • Feuilles : zones chlorotiques autour du corps de l'insecte.

Signes :

Confusions possibles :  

 

Biologie

Cycle de développement :

Le cycle de reproduction est de deux mois en période chaude. Les œufs sont pondus sous le bouclier et restent à l'abri. Après éclosion, les larves pourvues de pattes, quittent leur mère et se dispersent au gré du vent sur les autres arbres. En quelques jours les pattes des larves s'atrophient. Elles finissent par se fixer et par sécréter un bouclier protecteur. Les mâles, pourvus d'ailes, peuvent s'approcher des femelles pour s'accoupler.

Facteurs de propagation de la maladie :

Elles se dispersent grâce au vent au stade larvaire.

Protection 

Méthodes préventives :

  • Maintenir les couvertures végétales présentes dans le verger, car elles offrent un abri pour les auxiliaires.
  • Les longues périodes de sécheresse et la destruction des auxiliaires par les interventions chimiques favorisent la prolifération des cochenilles. 
  • L'apport d’engrais riches en matières azotées est une cause de prolifération des cochenilles. 

Le contrôle biologique des cochenilles est assuré dans la plupart des cas grâce à de nombreux auxiliaires :

  • principaux auxiliaires prédateurs sur manguiers : coccinelles Chilocorus nigritus, Rhyzobius lophanthae
  • la guêpe parasoïde Aphytis chionaspis.

Méthodes curatives :

  • Il faut surveiller l'évolution des populations de cochenilles dès la fin de la récolte et pendant tout l'hiver. Si les populations envahissent l'ensemble des pousses, il y a un risque pour que la floraison ne puisse se développer normalement ou que les fruits soient rapidement envahis.



Sources : 
García Morales M, Denno BD, Miller DR, Miller GL, Ben-Dov Y, Hardy NB. 2016. ScaleNet: A literature-based model of scale insect biology and systematics.  http://scalenet.info 
Dernière modification : 08/06/2022
  • Auteur :
  • D Vincenot (Chambre d'agriculture)
Aulacaspis_tubercularis
Figure 1
Cochenilles_Aulacaspis_tubercularis
Figure 2
Dégâts_Aulacaspis_tubercularis_fruit
Figure 3
Aulacaspis_tubercularis
Figure 4
Aulacaspis_tubercularis_différents_stades
Figure 5
id_cochenilles_diaspines
Figure 6