• Logo-Cirad
  • Logo-anses
  • chambre agriculture réunion
  • fdgedon Réunion

Thrips sud-africain des agrumes

Scirtothrips aurantii 

food, fresh, fruit, healthy, meal, orange, tropical icon

Cultures sensibles : Manguier, Agrumes

Généralités

Scirtothrips aurantii s'attaque essentiellement aux agrumes, parfois au manguier. Les adultes sont de couleur jaune.

Zones de production affectées :

La Réunion Mayotte 
Maurice  

Organes affectés : 

Feuilles Fleurs Fruits

  

Symptômes 

Dégâts  :

  • Inflorescences : les piqûres de thrips provoquent un dessèchement et l'apparition de liège.
  • Fruit : taches argentées de forme circulaire autour du pédoncule. Les tâches peuvent ensuite s'étendre à l'ensemble du fruit. Selon le moment de l'attaque et l'exposition au soleil, les taches seront plus ou moins régulières et prendront un aspect argenté (attaque précoce ou à l'ombre) ou plutôt sombre (attaque tardive ou exposée). Les fruits inférieurs à 4 cm de diamètre finissent par chuter et les autres sont le plus souvent déclassés.
  • Feuilles : les thrips attaquent le dessous des jeunes feuilles et entraînent un reflet argenté et des feuilles déformées, puis elles tombent en cas de forte attaque.

Signes : 

  • Présence de minuscules insectes sur les organes touchés.
  • Petites taches noires de matières fécales sur les parties infestées.

Confusions possibles :

Les frottements dus au vent sur les jeunes fruits peuvent entraîner des symptômes d'allure voisine, mais les dégâts causés par le vent ne possèdent pas de tache annulaire caractéristique autour du pédoncule.

 

Biologie

Cycle de développement :

  • Le cycle biologique des thrips est très court, surtout en saison chaude (environ 20 jours).
  • La femelle pond ses œufs dans les jeunes tissus, ceux-ci éclosent rapidement pour donner des larves qui piquent et se nourrissent du végétal.
  • La métamorphose se produit ensuite dans le sol.
  • Les nouveaux adultes qui émergent sont capables de se reproduire en moins d’une semaine.

Facteurs de propagation :

Un climat chaud et sec pendant plusieurs mois est très favorable aux pullulations de thrips.

 

Protection

Méthodes préventives :

  • Éviter de planter à proximité du verger le « bois noir » (Albizia lebbeck) et le « cassi » (Leucaena leucocephala) car ce sont des hôtes appréciés des thrips.
  • Conserver une couverture végétale tout au long de l'année à l'aide d'un système d'irrigation adapté, le microclimat du verger devient moins sec.
  • La couverture végétale favorise le développement des auxiliaires prédateurs de thrips et constitue une barrière physique naturelle défavorable à la nymphose des thrips.

Le contrôle biologique est assuré dans la plupart des cas grâce à de nombreux auxiliaires :

  • principaux auxiliaires prédateurs : des acariens de la famille des Bdellidae, des Anystidae (comme Anystis baccarum) et des Phytoseiidae, certaines punaises de la famille des Anthocoridaedes thrips prédateurs de thrips (Franklinothrips vespiformis)

Estimation des attaques et seuils de risque :

Il faut observer les petits fruits de diamètre inférieur à 4 cm. Dès que des traces de liège apparaissent sur leur épiderme, il y a un risque d'altération de la qualité de la production.

Méthodes curatives :

Si nécessaire pour la lutte chimique se référer à e-phy pour les usages.

 

 

Dernière modification : 06/10/2022
  • Auteur :
  • D Vincenot (Chambre d'agriculture)
Thrips_sp.
Figure 1
Scirtothrips aurantii 1
Figure 2
Scirtothrips aurantii 2
Figure 3
Scirtothrips aurantii 3
Figure 4
Scirtothrips aurantii 6
Figure 5
Degats Thrips 2
Figure 6
Degats Thrips
Figure 7
Degats Thrips 3
Figure 8
Degats Thrips 4
Figure 9
Cycle des thrips
Figure 10
Dégâts_thrips_fruit
Figure 11
Mango_Thrips_sp.
Figure 12