• Logo-Cirad
  • Logo-anses
  • chambre agriculture réunion
  • fdgedon Réunion

Bemisia tabaci 

Aleurode du tabac

food, fresh, fruit, healthy, meal, orange, tropical icon

Cultures sensibles : Agrumes

Généralités

C'est un insecte très phytophage obsevé sur près de 300 espèces hôtes. Il est largement répandu dans le monde, et il cause de sérieux dégâts dans les zones tropicales. Il est vecteur de nombreux virus.

Il appartient à l'ordre des Hémiptères et à la famille des Aleyrodidae.

Zones de production affectées :

 

La Réunion Polynésie-française
Mayotte  
Comores Maurice
Seychelles Madagascar

Organes affectés : 

Feuilles

  

Symptômes 

Dégâts  :

  • Feuilles : nombreuses piqûres et pompage de la sève provoquant un ralentissement du développement des plantes et parfois des chloroses.

  • Miellat produit en grande quantité ce qui entraîne de la fumagine, dépôt noirâtre ayant l'aspect de la suie. Cela diminue la photosynthèse et rend les fruits impropres.

Signes :

  • Les adultes ressemblent à des moucherons presque entièrement blancs d'environ 1 à 3 mm de long, et se tiennent principalement sur les jeunes feuilles.

  • Les larves, aplaties, ont une forme ovale et sont de couleur blanchâtre ou sombre. Elles sont recouvertes ou non de sécrétions cireuses blanche, ce qui permet de les reconnaître. Toutefois, la couleur des larves peut changer si elles sont parasitées par des micro hyménoptères.

Confusions possibles :

Les larves peuvent être confondues avec des cochenilles farineuses, mais on n'observe pas de "mouches blanches" dans ce cas.

Biologie

Cycle de développement :

Comprend 3 phases de développement se déroulant à la face inférieure des feuilles des plantes attaquées : œuf, 4 stades larvaires et adulte.

Seul le premier stade larvaire est mobile et le dernier en fin de développement est appelé nymphe ou puparium. La durée du cycle complet varie en fonction de la température et de la plante-hôte. Elle est d'environ 3 semaines en conditions tropicales. Les cycles sont continus et tous les stades sont présents à un même moment.

Facteurs de propagation de la maladie :

 

Protection agroécologique

Méthodes préventives :

  • Contrôler la qualité sanitaire des plants avant et durant leur introduction dans la culture.
  • Favoriser les ennemis naturels.

Méthodes curatives :

  • Raisonner la protection chimique ( e-phy), d'autant que la plupart des insecticides sont peu efficaces sur les aleurodes.

 

Source :
Béatrice Rhino, Philippe Ryckewaert, Insectes et acariens des cultures maraîchères en milieu tropical humide, ed Quae
Dernière modification : 05/08/2022
  • Auteur :
  • M Negri (CIRAD)
Bemisia tabaci adulte
Figure 1
Bemisia tabaci adultes 2
Figure 2
Bemisia tabaci oeufs larves
Figure 3
cycle_aleurodes
Figure 4